Diane Bassan
Diététicienne Nutritionniste Montpellier

Vous souhaitez être informé des futurs évènements ? Inscrivez- vous!

Envoyé !

Santé

Petit (grand) résumé d'une conférence à laquelle j'ai assisté cette après midi.
Le thème: "LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS"

Animée par le Professeur Charles SULTAN, endocrinologue pédiatrique de l'université de Montpellier. Il est l'un des pionner en France et en Europe à dénoncer l'impact des perturbateurs endocriniens sur l'organisme de l'enfant et l'adolescent.

D'après ce Professeur, "c'est un scandale sanitaire dont on a pu mesurer trop tard l'impact sur la santé à travers 2 exemples que l'on peut nommer : des crimes contre l'humanité"

Ces deux exemples sont :

  • l'agent orange = la dioxine = puissant pesticide=> perturbateur endocrinien
  • le distilbène = hormone de synthèse dérivée des œstrogènes: médicament ayant été prescrit à des milliers de femmes enceintes afin de maintenir leur grossesse (à partir des années 50). Dans les années 80, ils se sont aperçus qu'il entraînait toute une série d'effets secondaires => perturbateur endocrinien.

D'après lui, c'est 2 exemples, on permit depuis 20 ans de pré sentir ce que pouvaient être l'effet des perturbateurs endocriniens.

Ils auraient découvert que:

  • la grande partie de la pathologie adulte trouvait son origine dans la vie fœtale
  • un perturbateur endocrinien est capable par un mécanisme épigénétique de modifier la régulation d'un gène. Ces mécanismes épigénétiques expliquent la transmission transgénérationnelle des perturbateurs endocriniens. (Que de beaux cadeaux pour nos futures générations)

Comment vous dire, à cette annonce, j'ai passé au crible l'ensemble des perturbateurs endocriniens que j'ai pu consommer, respirer, toucher... pendant ma grossesse. Et bien, je ne vous cache pas, que je ne m'en rappelle plus mais il y a dû y en avoir car d'après ce monsieur il y en a PARTOUT.

Dans la famille perturbateur endocrinien je demande :

  • Le père : Monsieur Pesticide 
  • La mère : Madame Plastique (bisphénols A, phtalate, alkyle-phénols...)
  • Les enfants : cosmétiques (je ne verrai plus ma crème de jour de la même manière), produits d'entretiens...

Mais tout ça ne nous dit pas où peut-on les trouver ! 

Alors voilà, on les trouve dans : les cours d'eau (2 millions de français boivent de l'eau contaminée.. on n'a pas su quel français buvait ce breuvage!), l'air, les aliments, couches pour bébé, les vêtements MADE IN C...., les jouets pour bébé (et oui moi aussi il a eu droit à son jouet en plastique qu'il a mordillé pour apaiser la poussée des dents => contact direct!), il a fait allusion aux jouets pour adultes, alcool et notamment le vin, les meubles fabriqués par un pays nordique et pas cher (enfin ça dépend pour quoi), les produits détergents, lessive, lingette, peinture, bouteilles en plastiques, boîte de conserves, canettes de boisson...

La liste est longue.

Où acheminent-ils leur route ? dans notre plasma, urine, tissus adipeux, cheveux, sang du cordon ombilical, lait maternel

Leurs conséquences :

Chez l'adulte :

  • Cancers de la prostate, des testicules, du cerveau..
  • Maladies neurodégénératives (Parkinson, troubles cognitifs...)
  • Effet sur la grossesse et le développement de l'enfant (augmentation de fausses couches, malformation congénitale, leucémie, tumeurs cérébrales...)
  • Fertilité masculine

Chez l'enfant:

  • Perturbateur de croissance (formation d'un micro pénis ce qui peut entraîner une fertilité à l'âge adulte)
  • Developpement psychomoteur (atteinte du cerveau fœtale)
  • Obésité
  • Perturbation de la puberté féminine
  • Perturbation de la fonction des ovaires et des testicules

Bon avec tout ça, vous vous dites mais COMMENT je peux y échapper?!?

Voilà les 5 conseils du Professeur Charles Sultan:

  1. Devenez conso-ACTEUR en consommant au pire des aliments provenant d'une agriculture raisonnée et au BEST en consommant des aliments Bio
  2. Réduire la contamination domestique
  3. Choisir des meubles non contaminé
  4. Privilégier les lessives Bio
  5. Privilégier les cosmétiques Bio

 

Il a fini sa conférence en indiquant qu'il ne fallait pas être pessimiste, ni alarmiste mais volontariste.

Bon!.. Pourquoi pas!

Ce partage n'a pour but que de vous mener à la réflexion et non pas à vous inciter en quoi que ce soit.

Sinon, il y a des volontaires pour construire une bulle ou une combinaison de protection anti tout ça !?


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion